Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2017 6 25 /02 /février /2017 09:15
Liste des garanties que Benoit Hamon refuse de donner à Jean-Luc Mélenchon

Sources : Pour tout vous dire

En meeting à Blois, le 21 février 2017, Benoit Hamon a justifié son refus de toute négociation avec jean-Luc Mélenchon au prétexte que ce dernier avait fait des « propositions rendues publiques dont on sait que l'autre ne peut pas les accepter. »

 

Outre le fait que Benoit Hamon semble reprocher la publicité, la transparence vis à vis des électeurs, de la démarche de Jean-Luc Mélenchon,  Benoit Hamon s’est bien gardé d’énoncer ces propositions et d’expliquer au public POURQUOI il ne pouvait accepter les garanties que Jean-Luc Mélenchon, dans sa lettre du 17 février, lui demande pour engager une démarche de rassemblement.

 

Voilà la liste des " exigences " posées par Jean-Luc Mélenchon, que Benoît Hamon dit qu’il « ne peut pas accepter » sans jamais les énoncer clairement … et donc qu’il REFUSE (Refuser [définition Larousse] ne pas accepter ce qui est offert, proposé par quelqu'un) catégoriquement.

 

 

-

A vous de juger !

  • Hamon refuse qu’il n’y ait  « aucun accord ni à la présidentielle ni aux législatives avec Emmanuel Macron et son mouvement.  » (Que Benoit Hamon refuse cette exigence s’explique car il a annoncé qu’il « discutera avec E. Macron " s'il est de gauche » )
  • Hamon refuse la mise à l’écart lors des prochaines élections notamment des ministres du Gouvernement qui a imposé cette «loi-travail» à coup de 49/3. (Que Benoit Hamon refuse cette exigence s’explique par le Fait que le PS a déjà décidé et imposé à son candidat une liste des candidats aux législatives 2017 comprenant une large majorité des députés godillots qui ont voté toutes les lois scélérates du quinquennat Hollande)
  • Hamon refuse la convocation d’une assemblée constituante dans les trois premiers mois de la nouvelle mandature
  • Hamon refuse l’augmentation du SMIC, des minima sociaux. l’échelle des salaires limitée de un à vingt, d'abroger le CICE et la loi travail.
  • Hamon refuse l’instauration de la sécurité sociale intégrale, le retour aux 35 heures réelle comme à la retraite à 60 ans avec 40 annuités.
  • Hamon refuse la sortie du nucléaire et le passage au cent pour cent d’énergies renouvelables.
  • Hamon refuse la récupération de l’autonomie économique de notre pays avec l’annonce du retrait de la signature de la France de l’accord CETA
  • Hamon refuse la consultation du peuple sur le CETA,
  • Hamon refuse l’arrêt immédiat de l’application des directives européennes mettant en cause les services publics de notre pays
  • Hamon refuse le passage au plan B SI échec des discussions avec nos partenaires UE pour mettre fin à la politique des traités budgétaires
  • Hamon refuse l’indépendance de notre pays vis-à-vis de l’OTAN et le retour à une politique pour la paix et de désarmement dans le monde.

 

Si par le plus grand des hasards, dans les médias ou en meeting, Benoit Hamon affirmait qu’il soutient une de ces propositions, nous serions alors en droit :

  • de lui demander pourquoi il a refusé ces propositions lorsque c’était Jean-Luc Mélenchon qui les faisait.
  • de lui demander par quel miracle soudain, il soutient ces propositions qu’il ne pouvait accepter le 21 février 2017 ?
  •  de considérer qu’il ment volontairement aux électeurs, depuis le 18 février, en prétendant que c’est Jean-Luc Mélenchon qui va faire perdre « la Gauche »

 

Pour en savoir plus :
-
Mon dossier : Primaires - Elections présidentielles 2017

- Hamon pour le PS, Mélenchon pour le pays !

Partager cet article

Repost 0
Published by La Rochelle à gauche par les actes - dans Politique Elections présidentielles - primaires 2017 PS Hamon
commenter cet article

commentaires

Imbert 28/03/2017 17:55

Arretez vos enfantillages l'heure est trop grave et nous pouvons encore gagner si vous vous unissez

z!!!!!!!!!!!!

Tim 27/02/2017 17:50

Sans parler de l'inexactitude de la liste (plusieurs de ces points sont en contradiction avec l'accord Hamon-Jadot), s'il soutient une de ces propositions (et à priori il y en a plusieurs qui me semblent cohérentes avec ses positions), ça ne veut pas dire qu'il peut les accepter toutes. Considérer dès lors qu'il ment s'il en soutient une c'est peut être un peu exagérer =)
Le seul gagnant de ce refus de faire des compromis des 2 cotés (je précise des 2 cotés car refuser de faire des compromis du côté insoumis ça n'aide pas au rassemblement non plus), c'est Macron, et on sait déjà que nombreux seront les électeurs de gauche à aller voter pour lui pour éviter un deuxième tour Fillon - Le Pen, sans ce rassemblement qui aurait été la seule chance pour la gauche de se qualifier...

antoine 27/02/2017 09:42

L'histoire se répete en Europe le parti socialiste espagnol a préferé installer la droite du PP au pouvoir plutôt que de pacter avec les députés de Podemos pour mettre en place un gouvernemnt progressiste ( Pour ceux qui l'ignorent "podemos" est né du mouvement des indignés ).Tous les partis socailistes europeens on choisi la voie de la collaboration avec les droites .

youplaboum 27/02/2017 00:26

mr. Pizi : Mélanchon est complètement engagé à défendre ce programme concocté par un nombre très appréciable d'insoumis. Placer le débat sur le tempérament ou l'aspect autocratique de Mélanchon est soit stupide soit malhonnête. Un nombre incalculable d'insoumis ne veulent pas entendre parler des Valls, El komeri et consort... et pour cause, ces gens ont fait une politique antisociale plus qu'avérée. Comment voulez-vous que Mélanchon ET les insoumis, acceptent le refus de Hamon de se joindre à leur programme, dès lors qu'il réembarque ces politicien PS dedroite, sur le bateau...

Pizy Christophe 27/02/2017 18:32

C'est curieux cette logique de pureté, qui est en fait la politique de la terre brûlée. Des gens qui ne nous plaisent pas il y en aura chez Hamon comme chez Mélenchon (avec un e, au fait) et les leaders finiront toujours un jour ou l'autre pas nous décevoir de toute façon. Je pense que le tempérament de ceux-ci est primordial dans leur capacité à fédérer, au-delà de la prise du pouvoir, bien sûr. Je ne prétends pas placer le débat là-dessus j'exprime une opinion, c'est quand-même incroyable de se faire insulter directement de stupide ou de malhonnête, qualificatifs que précisément je réserverai plutôt aux Valls, Le Foll et cie...Mais il n'y aura pas de gauche pure, Monsieur Youplaboum, il y aura la droite et l'extrême droite. Et chacun retournera le nez dans ses groles. Certains auront plus les moyens économiques que d'autres de supporter un tel délitement. J'adhère au programme très charpenté de Mélenchon, mais je ne crois aux grands soirs qu'après les guerres ou les révolutions. Sans accord Hamon Mélenchon, sans compromis, toute cette énergie aura été vaine, et on aura 5 ans pour touiller entre nous le souvenir de ce bel élan. Malheureusement l'opposition sera cette fois plus insupportable qu'elle ne l'aura jamais été...

Pizy Christophe 26/02/2017 13:02

Bonjour
Je trouve quand-même malhonnête intellectuellement de ne pas prendre acte de la part des Insoumis que c'est bien l'un des plus à gauche qui a remporté la primaire PS. C'était inespéré et c'est avant tout le signe que les sympathisants Hamon/Mélenchon non encartés, dont je suis, se sont mobilisés pour envoyer un signal. L'occasion est unique, l'enjeu monstrueux. Ne nous leurrons pas : il est tout simplement impossible pour la gauche de gagner si elle n'est pas rassemblée. Nous ne devons bouder aucun consensus et enfin cesser les mauvaises fois. Oui, Hamon est favorable à une vraie sortie du nucléaire. 100 % ? Oui ce serait mieux. Mais demandez aux camarades du PC nucléophiles s'ils trouvent cela réaliste ! Et pourtant ils soutiennent JLM. Autrement dit les caps sont globalement les mêmes, les calendriers divergent et sans doute les modes de gouvernance annoncés (il faut que JLM se calme et travaille un peu son tempérament vous n'imaginez pas à quel point son caractère fondamentalement autarcique et sa verve injurieuse sont un vrai rempart à l'adhésion chez une grande partie de la vraie gauche). Au Portugal ils essaient, et même en Grèce. Il n'y a que dans notre pays de coquelets que l'on va encore se ramasser pour des histoires de testostérone et de fierté mal placée, malgré un débat 'une rare qualité qui aurait du déboucher sur de l'intelligence politique, dont la vocation est le changement de ce pouvoir.

Pizy Christophe 26/02/2017 13:05

err. "fondamentalement autarcique" je voulais dire "autocratique" bien entendu

Présentation

  • : Blog INSOUMIS.
  • Blog INSOUMIS.
  • : INFORMER pour MOBILISER et AGIR ENSEMBLE
  • Contact

La France insoumise, L'AVENIR EN COMMUN

N'attendez pas la consigne !

Rejoignez la France insoumise  ICI

 

 

-

Programme de la France insoumise 2017 " L’avenir en commun "

 

 

  • Visitez ICI la page programme du site de la France insoumise
  • " L’avenir en commun " en version téléchargeable ICI

 

-

Le journal de la France insoumise 2017 :

 

- La chaîne télé de la France insoumise 2017 :

 

Pour vous abonner gratuitement, cliquez ICI

Recherche

Le blog de Cédric RUFFIÉ candidat de la France Insoumise aux législatives pour la 1ère cir. de Charente Maritime La Rochelle/Ré

 

Accéder au site : ICI

NON au Grand Marché Transatlantique

 

Tout sur le GMT : ICI

Le site du Parti de Gauche

 

Manifeste pour l'Ecosocialisme

Mouvement pour la 6e République

Des outils pour combattre le FN et l'idéologie d'extrême droite française